1909-1 Surcharge "Congo belge"
RemonterSommaire
Surcharge de BruxellesSurcharge localeSurcharge typographiqueTirage des Princes

Genèse et surcharges
    Le 15 novembre 1908, l'État Indépendant du Congo est cédé à la Belgique par le Roi Souverain et prend la dénomination "Congo belge".

Arrêté
: 16 novembre 1908.
            LEOPOLD II, Roi des Belges ;
            A tous présents et à venir, SALUT ;
            Considérant qu'il y a lieu de déterminer les valeurs postales qui auront cours pour servir à l'affranchissement des correspondances et objets postaux originaires du Congo belge,
            Sur proposition de Notre Ministre des Colonies,
            Nous avons arrêté et arrêtons :
            Article premier.
            Les timbres-poste et cartes postales émis par l'Administration des postes de l'Etat Indépendant du Congo en suite des arrêtés du 21 novembre 1894, 21 novembre 1896, 27 février et 30 avril 1897, 4 mai 1898 et 25 mai 1900 portant la surcharge noire "Congo Belge" seront admis, à partir du 1er janvier 1909, par tous les bureaux de poste au Congo pour l'affranchissement de tous les objets de correspondance.
            Art. 2.
            Un exemplaire de chacun de ces timbres et de ces cartes postales est annexé au présent arrêté.
            Art. 3.
            Les timbres et cartes postales émis en vertu des arrêtés dont il a été question à l'article premier et ne portant pas la surcharge précitée cesseront d'être valables à partir du 1er août 1909.
            Art. 4.
            Le présent arrêté sera obligatoire à partir du 1er janvier 1909.
            Notre Ministre des Colonies est chargé de l'exécution de cet arrêté.
Donné à Bruxelles, le 16 novembre 1908.
LEOPOLD
Par le Roi :
Le Ministre des Colonies,
Renkin

Genèse
    Lors du transfert de la souveraineté de l'État Indépendant du Congo à la Belgique, il fut nécessaire d'adapter les valeurs postales à la nouvelle situation. En attendant que les valeurs postales avec légende appropriée ne fussent prêtes, on décida de surcharger celles en cours. Il avait été également question de surcharger les petites valeurs de l'émission de 1887 dont on possédait encore de nombreux exemplaires.

Faux essais de surcharge

Il existe de faux essais de surcharges imprimés en noir sur papier transparent laissant apercevoir un timbre à 5 c vert placé en dessous.
cb/essai1909a.jpg
    On connaît aussi des faux essais de surcharges CONGO BELGE sur une ligne, la nouvelle valeur et deux carrés pleins sur les chiffres de l'ancienne valeur. Ce sont : le 5 centimes surchargé "15 c", le 10 centimes surchargé "40 c.", le 25 centimes surchargé "1 franc." et le 50 centimes surchargé "5 francs.".
falsif/fsurcb1.jpgfalsif/fsurcb2.jpg

  Les surcharges
    Il fut d'abord décidé que les timbres et cartes postales seraient surchargés à la main. A cet effet le ministère confia au graveur Daxbek le soin de confectionner quinze cachets métalliques. Ceux-ci furent livrés au ministère le 24 novembre 1908. Huit de ces cachets restèrent à Bruxelles pour la surcharge du stock conservé dans les bureaux du ministère. Les sept autres furent envoyés le même jour au Congo pour la surcharge des valeurs postales disséminées dans les bureaux de la Colonie.
    Le travail de surcharge à la main à Bruxelles s'avéra beaucoup trop long pour les besoins. Aussi, le 30 novembre, les feuilles disponibles (estimées à 10 000) furent envoyées à l'imprimerie du journal "La Cote Libre" pour y être surchargées au moyen de planches typographiques. Les cartes postales furent également surchargées typographiquement par l'imprimerie du même journal.
    Il existe trois catégories de surcharges : surcharge manuelle à Bruxelles, surcharge manuelle au Congo et surcharge typographique. On se référera utilement à l'échelle des surcharges de A. MAES pour les distinguer. (Jean Du Four. 50 ans d'histoire postale)
  Tirage des Princes
    La réserve de timbres et cartes surchargés étant épuisée et les valeurs avec légende "Congo Belge" qui devaient les remplacer n'étant pas prêtes, on exécuta un dernier tirage, que l'on désigne "Tirage des Princes", en mars 1909 sous le régime du Congo belge, des dix timbres et des quatre cartes aux types en cours après 1900.

Timbres-poste

Période de validité : 1er janvier 1909 au 31 mars 1916
13A

30/40


 5 c

vert

(16)
13B

31/41


10 c

carmin

(19)
13C

32/42


15 c

ocre

(20)
13D

33/43


25 c

bleu

(22)
13E

34/44


40 c

vert-bleu

(23)
13F

35/45


50 c

olive

(25)
13G

36/46


1 F

carmin

(26)
13H

37/47


3 F 50

vermillon

(27)
13I

38/48


5 F

carmin

(28)
13J

39/49


10 F

vert

(29)


Cartes postales


Période de validité : 1er janvier 1909 au 31 décembre 1910
    Malgré la mise hors cours de ces cartes le 1er janvier 1911 par l'arrêté du 25 février 1910, suite au changement du tarif le 1er avril ramenant le port des cartes du service international de 15 à 10 c, les cartes du service intérieur à 10 c sans surcharge ont été acceptées en service international au moins pendant l'année 1911. L'arrêté du 25 février est très mal rédigé omettant de mentionner que la note "carte de service intérieur..." devait être biffée. Ce qui a peut-être entraîné quelques confusions.

20

10 c

rouge sur carton jaune

(14)

21

15 c

orange sur carton chamois

(15)

22

10 c + 10 c

brun et vert sur carton lilas-rose

(16)

23

15 c + 15 c

bleu et brun sur carton azuré

(17)

24

10 c

rouge sur carton chamois

(18)

25

10 c + 10 c

brun et vert sur carton lilas-rose

(19)