1916-1 Est Africain Allemand (R9 à R23, cartes postales)
RemonterSommaire

Organisation du service postal dans l'Est Africain Allemand
Émission pour les territoires occupés par la Belgique

            Vers la fin mai 1916, au moment où les troupes belges achevaient de conquérir les territoires du Ruanda et de l'Urundi, arrive au quartier général de ces troupes un télégramme du Ministre des Colonies : "Pour troupes en opérations dans l'Est Africain Allemand, utiliser timbres du Congo Belge avec surcharge du nom des provinces conquises".
           En conséquence, le Général Tombeur, commandant les troupes, usant des pouvoirs de l'occupant, édicta, au nom du Roi des Belges, une ordonnance organisant le service postal en territoire occupé.
Ordonnance : 11 juin 1916
            Au nom du Roi des Belges,
            Le Général Major,
           Commandant Supérieur des Troupes Belges en territoire occupé ;
            Considérant qu'il y a lieu d'organiser le service postal dans le territoire occupé ;
            Ordonne :
            Article premier.
           Toutes les valeurs postales en usage au Congo Belge ont cours en pays occupé ; elles y ont dorénavant seules cours. Elles portent en surcharge la mention "Ruanda" ou "Urundi" suivant qu'elles ont été émises dans l'un ou l'autre territoire.
            Les valeurs émises dans le Ruanda ont cours dans l'Urundi et réciproquement.
            Art. 2.
            Un office postal est créé près de chaque brigade opérant en Afrique Orientale Allemande. Il est chargé de la réception, de l'expédition et de la réexpédition des objets de correspondance de toute nature qui lui sont confiés soit par les troupes, soit par les particuliers, soit par d'autres offices postaux. Il pourra également débiter des timbres-poste et des cartes postales. Il délivrera les mandats pour l'intérieur (territoire occupé et Congo Belge) et pour l'étranger.
            Art. 3.
            Un office postal permanent a été créé à Kigali (A. O. A). Indépendamment des attributions reconnues aux offices postaux de brigade, l'office permanent assurera le service des envois recommandés et des colis postaux.
            Art. 4.
            Les lois et règlements en vigueur au Congo Belge sur le service postal sont applicables en territoire occupé.
Fait à Kigali, le 11 juin 1916.
Le Général Major,
Commandant Supérieur des Troupes Belges en territoire occupé.
Tombeur
 
Période de validité :  août 1916 au 31 décembre 1916 (mais toléré jusque fin janvier 1917 pour les timbres et jusqu’à fin mars pour les cartes)
Surcharge dite "Tombeur": Surcharge manuelle "RUANDA." ou "URUNDI." en violet de respectivement 17½ et 16 mm sur le haut du timbre au moyen de cachets en caoutchouc fabriqués à Nairobi (Afrique Orientale Anglaise). Surcharge effectuée à Pambani, au sud du lac Victoria (lieu de résidence du Grand Quartier Général) en août 1916. Ces cachets ont été expédiés au Gouvernement belge au Havre en octobre 1916. Il faut se méfier des fausses surcharges.
personne/tombeur.jpg
Lieutenant-général baron 

Les surcharges

RUANDA : 17,5 mm point final compris
URUNDI : 16 mm point final compris
Encre : lilas grisâtre virant au violet au contact de l'eau

Timbres-poste

ru/ru01A.jpg
RU1A - R9  et RU1I - R16          Valeur : 5 c         Couleur : vert
Tirage : 2 750 ex.          Timbre surchargé : 64       Dent : 14

ru/ru01B.jpg
RU1B - R10  et RU1J - R17      Valeur : 10 c       Couleur : carmin
Tirage : 2 750 ex.          Timbre surchargé : 65       Dent : 14

ru/ru01C.jpg
RU1C - R11  et RU1K - R18     Valeur : 15 c       Couleur : vert
Tirage : 2 750 ex.          Timbre surchargé : 66       Dent : 14

ru/ru01D.jpg
RU1D - R12 et RU1L - R19      Valeur : 25 c       Couleur : bleu
Tirage : 2 750 ex.          Timbre surchargé : 67       Dent : 14

ru/ru01E.jpgru/ru01M.jpg
RU1E - R13  et RU1M - R20      Valeur : 40 c       Couleur : brun carminé
Tirage : 2 750 ex.          Timbre surchargé : 68       Dent : 14

ru/ru01F.jpg
RU1F - R14 et RU1N - R21     Valeur : 50 c       Couleur : brun lilas
Tirage : 1 150 ex.          Timbre surchargé : 96       Dent : 14

ru/ru01G.jpg
RU1G - R15  et RU1O - R22      Valeur : 1 F         Couleur : olive
Tirage : 2 750 ex.          Timbre surchargé : 70       Dent : 14 ou 15

ru/ru01Ga.jpg
RU1H - R15A  et RU1P - R23    Valeur : 5 F         Couleur : ocre
Tirage : 50 ex.     Timbre surchargé : 71       Dent : 15

Des timbres dentelés 14 ont été surchargés à la demande de particuliers.

horizontal rule

Cartes postales


Ruanda

Urundi

 

 

 

R 1

R 1 a

 5 c

vert-jaune sur carton chamois

(42)

R 2

R 2 a

10 c

carmin sur carton chamois

(43)

R 3

R 3 a

 5 c +  5 c

vert sur carton chamois

(46)

R 4

R 4 a

10 c + 10 c

rouge brique sur carton bleu

(47)

Seules les cartes R 1, R 2, R 1 a et R 2 a ont réellement servi pour la correspondance.
ru/er01.jpgru/er01a.jpg
 R1 et R1a                           Valeur : 5 c
Couleur : vert-jaune sur carton chamois     carte surchargée : 42
ru/er02.jpgru/er02a.jpg
 R2 et R2a                           Valeur : 10 c
Couleur : carmin sur carton chamois          carte surchargée : 43

Remarque

La réserve des cartes avec la surcharge « Tombeur » émises en très faible quantité fut rapidement épuisée. Les cartes avec surcharge typographique ne parvinrent dans les bureaux et aux troupes que durant l'année 1918, de sorte que les cartes du Congo belge sans surcharge furent utilisées de décembre 1916 à 1918 dans les territoires occupés. Elles ne se reconnaissent que grâce aux oblitérations. Des timbres du Congo belge sans surcharge ont également été admis.
 
ru/er06.jpgru/rul1.jpg

horizontal rule
 
    Il existe quatre types de surcharge non officielle apposée uniquement sur les timbres.
    Surcharge locale dite "Grysolle" Le percepteur des postes auprès du Q.G. des troupes en opérations, L. Grysolle, fit faire, de sa propre initiative, deux cachets similaires à ceux utilisés officiellement afin, sans doute, de contenter des amateurs qui n'avaient pu obtenir des timbres "Tombeur". Cette surcharge, effectuée en 1917, probablement après février, se distingue par une couleur plus noire, elle est incurvée vers le haut pour Ruanda et vers le bas pour Urundi. En outre elle porte une trace très visible d'un trait horizontal au-dessous du mot Ruanda et au-dessus du mot Urundi. Les deux surcharges sont plus longues d'un ½ mm. Ces timbres ne sont pas connus sur de la correspondance ayant voyagé. On peut considérer que les timbres du Congo ont été revêtus d'une fausse surcharge.


Ruanda


Urundi








01A

R 9 A
01I

R 16 A

 5 c

vert

dent. 14

(64)


R 10 A


R 17 A

10 c

carmin

dent. 14

(65)


R 11 A


R 18 A

15 c

vert

dent. 14

(66)


R 12 A


R 19 A

25 c

bleu

dent. 14

(67)


R 13 A


R 20 A

40 c

brun carminé

dent. 14

(68)


R 14 A


R 21 A

50 c

brun-lilas

dent. 14

(69)


R 15 A


R 22 A

 1 F

olive

dent. 14

(70)
01H

R 15a A
01P

R23 A

 5 F

ocre

dent. 15

(71)

Surcharge dite "du Havre" apposée, à des fins philatéliques, après le retour des cachets au Ministère des Colonies. Cette surcharge est généralement plus empâtée, particulièrement le bas des lettres U et D, que celle apposée sous les ordres du Général Tombeur. La surcharge est soulignée très fréquemment. Tous les timbres existent avec la dentelure 14; le 25 c et le 50 c existent également avec la dentelure 15. Le 5 F n'existe pas. Ces timbres ne peuvent avoir été oblitérés.


Ruanda


Urundi










R 9 B


R 16 B

 5 c

vert

dent. 14

(64)


R 10 B


R 17 B

10 c

carmin

dent. 14

(65)


R 11 B


R 18 B

15 c

vert

dent. 14

(66)


R 12 B


R 19 B

25 c

bleu

dent. 14 ou 15

(67)


R 13 B


R 20 B

40 c

brun carminé

dent. 14

(68)


R 14 B


R 21 B

50 c

brun-lilas

dent. 14 ou 15

(69)


R 15 B


R 22 B

 1 F

olive

dent. 14

(70)

horizontal rule

Falsification : Surcharges encadrées
"Ruanda" et "URANDI".
    La surcharge consiste en deux grands cachets encadrés  l'un de 40 x 13 mm avec "RUANDA" et l'autre de 34 x 12 mm avec "URANDI". Les lettres sont hautes de 7 mm. La plupart des timbres ainsi surchargés sont à l'état neuf, souvent pourvus de leur gomme. Ces surcharges n'ont jamais été rencontrées sur du courrier ayant voyagé par la poste.
ru/ru01Eb.jpg
ru/ru01Gb.jpg

Falsification : SURCHARGE Bleue. Ces surcharges, apposées en Afrique, probablement à Tabora, à l'aide des cachets originaux avant le renvoi des cachets au Havre, auraient été faites par complaisance dans un but purement philatélique. Les timbres ainsi surchargés n'ont jamais été rencontrés oblitérés normalement ou sur plis ayant voyagé.Les timbres sont revêtus d'une oblitération "philatélique" Tabora – 19 septembre 1916, date d'entrée de la Force publique à Tabora.