1936-1 Timbre-avion (PA17)
RemonterSommaire

Arrêté : 10 février 1936
            Le Ministre des Colonies,
            Vu le décret du 20 janvier 1921 organique du service postal complété et modifié par les décrets du 14 mai 1926, du 31 octobre 1928 et du 12 juillet 1932 ;
            Vu l'arrêté ministériel du 10 janvier 1934, portant création de timbres-avion ;
            Arrête :
            Article premier.
            Le timbre-avion de 3 francs, émis par l'arrêté ministériel du 10 janvier 1934, porte la surcharge "3 fr. 50".
            Art. 2.
            Un exemplaire de ce timbre est annexé au présent arrêté.
Bruxelles, le 10 février 1936.
E. Rubbens

Surcharge typographique de la nouvelle valeur de l'Atelier du Timbre à Malines
Période de validité : 25 mars 1936 au 31 décembre 1950
cb/cbpa4.jpg
46A            PA 17              3 F 50/3 F       brun-rouge             (PA 10)                  336 000 ex.

Remarques
 : Depuis le 1er juin 1935 la surtaxe aérienne pour les lettres vers la Belgique est portée à 3,50 F.
    Depuis décembre 1935, les timbres ordinaires peuvent être employés pour représenter le montant des surtaxes aériennes. Quelle est l'utilité d'émettre encore des timbres-avion si ce n'est d'utiliser les invendus ? Il s'agit bien d'un timbre tous usages.



Lettre ordinaire du Ruanda-Urundi vers les Etats-Unis expédiée à Usumbura le 28 mars 1942 et censurée à Elisabethville le 3 avril.
Les lettres émanant du Ruanda-Urundi devaient être affranchies avec des timbres du Ruanda-Urundi.
 Un timbre du Congo belge est utilisé pour du courrier ordinaire.
Tarif correct.
Comme la surtaxe aérienne ne devait plus être représentée (depuis décembre 1935 !) par des timbres-avion ce timbre était-il  vendu au Ruanda-Urundi ?