1938-1 Parcs nationaux (197 à 202)
RemonterSommaire

Le Parc National Albert ( actuellement parc national des Virunga)
          Ce parc se trouve dans l'est du Congo au fond du Graben  (géologie : fossé tectonique d'effondrement entre des failles normales) central. A l'Est et à l'Ouest, il est enserré entre deux escarpements du Graben dont la masse puissante élève un obstacle quasi infranchissable aux migrations d'éléments zoologiques. Au Sud, il est fermé par le lac Kivu et les montagnes du Ruanda et s'étend au Nord jusqu'au 1er degré de latitude N. Sa longueur est d'environ 300 km et sa largeur varie de 20 à 50 km, sa superficie est de 809 000 ha.
           Il inclut grosso modo, dans ses limites, toute la chaine des volcans des monts Virunga, la plaine de lave à l'ouest de la route de Goma à Rutshuru, les plaines au sud du lac Edouard, le lac Edouard, les plaines et forets de la Semliki et le massif du Ruwenzori.
C'est le seul parc recelant des gorilles et des okapis. ( Congo belge et Ruanda-Urundi - Guide du voyageur - Infor Congo 1958 - p.113)
          Neuf ans après la création du parc, sa gestion fut confiée à l’autorité de l’« Institut des Parcs Nationaux du Congo Belge » (IPNCB) crée par le décret du 26 novembre 1934. Cette gestion se réalisa selon trois axes :
Protection absolue des milieux naturels typiques (faune et flore) ;
Etudes scientifiques de ces milieux et de leurs composants ;
Autoriser les visiteurs à pénétrer dans ces sanctuaires, pour autant que leur circulation soit compatible avec les buts précédents.
Les études scientifiques commencèrent en septembre 1933 : Gaston François de Witte(1897-1980), herpétologiste ( branche de l'histoire naturelle qui traite des reptiles et des amphibiens ), alors attaché au Musée du Congo Belge, fut chargé d'une mission ayant pour but l'inventaire de la faune et de la faune du territoire qui représentait, à cette époque, la totalité du Parc National Albert et qui en 1960 n'en constituait plus que la partie méridionale..
 

 
Arrêté : 22 décembre 1937
            Le Ministre des Colonies,
            Vu le décret du 20 janvier 1921 organique du service postal complété et modifié par les décrets du 14 mai 1926, du 31 octobre 1928 et du 12 juillet 1932 ;
            Arrête :
            Article premier.
            Il est émis une série de timbres-poste dits "des Parcs Nationaux" comprenant les six valeurs ci-après :
            5 cent, cadre violet avec fond noir ;
            90 cent, cadre rouge avec fond sépia ;
            1 fr 50, cadre grenat foncé avec fond noir ;
            2 fr 40, cadre gris-bleu avec fond sépia ;
            2 fr 50, cadre bleu avec fond noir ;
            4 fr 50, cadre vert avec fond sépia.
            Art. 2.
            Ces timbres sont admis pour l'affranchissement des correspondances au Congo Belge, concurremment avec les valeurs actuellement en cours.
            Art. 3.
            Un exemplaire de chacun de ces timbres est annexé au présent arrêté.
            Art. 4.
            Cesseront d'être valables pour l'affranchissement des correspondances à partir du 1er juillet 1938 :
            1°) le timbre-poste du Congo Belge à l'effigie de Stanley émis par les arrêtés ministériels des 15 juin 1928, 13 décembre 1930 et 24 avril 1931 ;
            2°) le timbre-poste du Congo Belge de 3 fr 25 sur 3 fr émis par l'arrêté ministériel du 15 mars 1932 ;
            3°) les timbres-poste du Ruanda-Urundi, émis par les arrêtés ministériels des 7 novembre 1924, 26 octobre 1925, 7 juin et 15 décembre 1926, 25 mai 1927 et 13 décembre 1930.
Bruxelles, le 22 décembre 1937.
E. Rubbens

Sujet :
paysages des Parcs Nationaux, d'après des photographies de G. F. de Witte du Musée Royal d'Histoire Naturelle
Planches en héliogravure de la Firme Malvaux
Impression de l'Atelier du Timbre à Malines
Feuilles de 100 timbres en 2 panneaux de 50 (10 x 5 ou 5 x 10)
Dentelure : 11½
Période de validité : 15 mars 1938 au 31 août 1942

51A

197


5 c


violet et noir


rivière Molindi


2 000 000 ex.

51B

198


90 c


rouge et brun


bambous


500 000 ex.

51C

199


1 F 50


brun-carmin et noir grisâtre
brun-carmin et noir foncé


rivière Suza


2 500 000 ex.

51D

200


2 F 40


vert-noir et brun


rivière Rutshuru


500 000 ex.

51E

201


2 F 50


outremer et noir


mont Karisimbi


1 000 000 ex.

51F

202


4 F 50


vert et brun


brousse forestière de Mitumba


1 000 000 ex.


cb/cb47A.jpgcb/cb47B.jpgcb/cb47C.jpgcb/cb47D.jpg
cb/cb47E.jpgcb/cb47F.jpg
Variété : Tache grise ayant l'aspect d'un petit lac au-dessus de "AUX" de "NATIONAUX"(n° 42)
cb/cb47Ccu.jpgcb/cb47Ccu2.jpg
Centre déplacé
cb/cb47AvarB.jpg
cb/cb47AvarA.jpgcb/cb47Avar.jpg
197
cb/cb47Bvar.jpgcb/cb47BvarA.jpgcb/cb47BvarB1.jpgcb/cb47BvarB2.jpg
198
cb/cb47Fvar.jpg
202
Tirage spécial : série non dentelée
cb/cb47aND.jpgcb/cb47BND.jpgcb/cb47CND.jpgcb/cb47DND.jpg
  cb/cb47END.jpgcb/cb47FND.jpg
Inscriptions marginales sur les feuilles : Tous les timbres ont du être imprimés soit en 1937 soit au tout début 1938. On constatera qu’il y a eu un deuxième tirage du 5 c en 1939 et du 1,50 F en 1938. Actuellement on trouve des bords de feuilles portant les années :
51A

197


5 c


1937
1939



198


90 c




199


1 F 50

1937


200


2 F 40




201


2 F 50


51F

202


4 F 50



Les marges des feuilles entières ne sont dentelées que d’un seul côté.
Timbre à date spécial "1er jour"

Feuillet 1er jour

Les valeurs faciales et les tarifs (1er février 1934) à la date d'émission des timbres
Ces timbres devaient être un support à la propagande pour les parcs, les valeurs faciales retenues sont les plus courantes des tarifs vers la Belgique et les pays étrangers.
5 c est l'affranchissement des journaux paraissant au moins une fois par trimestre.
      servait comme complément
90 c est le complément pour l'affranchissement d'un échelon supplémentaire de poids vers la Belgique.
1,50 F affranchissement d'une lettre ou de papiers d'affaires vers la Belgique
           complément  pour l'affranchissement d'un échelon supplémentaire de poids en service international.
2,40 F est l'affranchissement d'une lettre de double échelon de poids vers la Belgique
2,50 F est l'affranchissement d'une lettre en service international ou la taxe de recommandation.
4,50 F est l'affranchissement d'une lettre par avion pour la Belgique.


Lettre en service international de Léopoldville (19.05.1938) vers les Etats-Unis/

 

ù
Lettre recommandée de Costermansville (14.09.1939) vers Elisabethville (28.09)
Tarif : 3,75 F (lettre en service intérieur : 1,25 F (177) + recommandation : 2,50 F (201)

 


Lettre par avion de Luluabourg vers Liège
Tarif : 4,50 F (lettre : 1,50 F + surtaxe aérienne : 3 F)

Tarif au 1er décembre 1940
2,5O F devient l'affranchissement d'une lettre en service intérieur le 1er décembre 1940. Le timbre à 2,40 F n'a plus aucune utilité s'il n'est pas complété par un timbre à 10 c.


Lettre de Stanleyville (17.01.1941) vers Kima
Tarif: 2,50 F : 2,40 F (200) + 10 c (168)
Le timbre 200 à 2,40 F n'a plus aucune utilité.
 
Les photos effectuées par G. F. de Wtte en 1934 - 35 publiées par l'Institut des Parcs Nationaux du Congo Belge dont sont issus les timbres.
 


Tshamugussa Altitude : 2300 m
Dans la forêt de Bambous vers le volcan Musule
Coll. Institut des Parcs Nationaux du Congo Belge
Kibga (versant sud du volcan Visoke) Altitude 2400-2600 m.
 Rivière Suza, chutes et forêt de Bambous.
Coll. Institut des Parcs Nationaux du Congo Belge
Plaine du Lac Edouard -Altitude : 950 m
La rivière Rutshuru à Gwangwa. Galerie à Phoenix reclinata (faux dattiers)
Hippopotames dormant sur un banc de sable.
Collection. Institut des Parcs Nationaux du Congo Belge
i
Volcan Karisimbi Altitude : 4507 m.
Vue prise du versant Sud vers 3800 m d'altitude
A l'avant-plan :  Lobelia, Senecio et Aichemilla
Coll. Institut des Parcs Nationaux du Congo Belge
Marécage herbeux près du camp de la Rwindi
Institut des Parcs nationaux du Congo belge
Exploration du Parc National Albert
Mission G. F. de Witte (1933-1935) Fascicule 1
Bruxelles 1937
Planche IX-2.

Le Visoke est situé en Afrique de l'Est, à cheval sur la frontière séparant la République démocratique du Congo couvrant les pentes nord-ouest et le Rwanda couvrant les pentes sud-est, dans le centre de la branche occidentale de la vallée du grand rift. Il est entouré par le Karisimbi au sud-ouest, le Mikeno à l'ouest et la ville de Ruhengeri à l'est-sud-est.
Culminant à 3 711 mètres d'altitude, le sommet du Visoke est couronné par un cratère contenant un lac de 450 mètres de diamètre. Ce volcan conique, symétrique, aux pentes prononcées et composé de laves est le lieu de départ d'un alignement de cônes de scories s'étirant à ses pieds vers le nord-est.
Rutshuru est une localité et un territoire de l'est du Nord-Kivu au Congo, proche des frontières du Rwanda et de l'Ouganda. C'est un lieu de passage connu pour ses chutes de Rutshuru et les sources chaudes proches, les Mayi Ya Moto et le parc national Albert
Le mont Karisimbi est situé dans l'est du Congo qui couvre les pentes nord-ouest de la montagne et au nord-ouest du Rwanda qui couvre les pentes sud et nord-est. Il est entouré au sud-ouest par le lac Kivu, à l'ouest par le Nyiragongo, au nord-ouest par le Mikeno et au nord-est par le Visoke.
Appartenant aux montagnes des Virunga dont il est le point culminant avec 4 507 mètres d'altitude et le sommet le plus méridional, le mont Karisimbi est un volcan actuellement endormi. Ses pentes régulières sont interrompues par plusieurs bouches éruptives et notamment par la caldeira Branca (Une caldeira ou caldera est une vaste dépression, circulaire ou elliptique, généralement d'ordre kilométrique, généralement à fond plat, située au cœur de certains grands édifices volcaniques et due à l'explosion ou l'effondrement du centre du volcan) de deux kilomètres de diamètre située au sud-est du sommet, par le cratère Muntango de 1,2 kilomètre de diamètre au sud et par une chaîne de cônes s'étirant du volcan jusqu'au lac Kivu au sud-ouest.
Son altitude de 4 507 mètres lui permet d'être le seul sommet de la région à être périodiquement recouvert de grésil et de grêle, et non de neige, aux cours de fréquents orages d'où son nom en kinyarwanda signifiant en français « Coquillage blanc ». Situé dans le parc national des Volcans au Rwanda et dans le parc national des Virunga au Congo, ses pentes recouvertes d'une forêt équatoriale abritent quelques unes des dernières réserves de gorilles sauvages au monde.
Situé dans le centre de la branche occidentale de la vallée du grand rift, la montagne est un volcan rouge caractérisé par l'émission de laves relativement pâteuses
Les monts Mitumba sont une chaîne volcanique au sud de la Vallée du grand rift, bordée à l'est par les lacs Tanganyika et Kivu au Congo, au nord par les montagnes des Virunga qui font office de frontière entre le Congo, le Rwanda et l'Ouganda. Les deux sommets principaux, le mont Kahuzi (3 308 m) et le mont Biéga (2 790 m) sont des volcans éteints.
Mitumba signifie « qui fument » en kinande, du verbe eri̧tú̧mba, « fumer »