1941-1 Monument du Roi Albert (214 à 224, R122, R123)
RemonterSommaire

Arrêté : 7 février 1941
            Le Ministre des Colonies ;
            Vu le décret organique du 20 janvier 1921 sur le service postal et spécialement l'article 2 ;
            Arrête :
            Article premier.
            Il est émis une série de timbres-poste du Congo Belge dont les valeurs et les couleurs sont déterminées ci-après :
            10 centimes, gris ;
            15 centimes, brun ;
            25 centimes, bleu pâle ;
            50 centimes, lilas ;
            75 centimes, rose ;
             1 fr 25, sépia ;
             1 fr 75, orange ;
             2 fr 50, rouge rubis ;
             2 fr 75, bleu ;
             5 fr, vert-olive ;
            10 fr, rouge brique.
            Article 2.
            Les timbres de 1 fr 75 et 2 fr 75 portent en noir la surcharge "Ruanda-Urundi".
            Article 3.
            Ces timbres sont admis pour l'affranchissement des correspondances concurremment avec les valeurs postales actuellement en cours, à savoir :
            1°ceux repris à l'article premier, dans la Colonie du Congo Belge ;
            2° ceux repris à l'article 2, dans le territoire du Ruanda-Urundi.
            Article 4.
            Un exemplaire de chacun de ces timbres est annexé au présent arrêté.
Léopoldville, le 7 février 1941.
De Vleeschauwer

Sujet : Monument du Roi Albert à Léopoldville - Légende bilingue à prééminence alternée
images/monalbert1.jpg
Photo-Home Léopoldville

Historique 

Soulignant, tout comme la statue équestre de Léopold-II, le rôle important de la dynastie belge dans le projet colonial au Congo, le monument relate l'effort réalisé par le roi Albert-Ier dans les domaines de la médecine et de l'agriculture. Le monument a été conçu par l'architecte René Schoentjes et la statue en bronze est signée du sculpteur bruxellois Victor Dumanet. Pour l'inauguration du monument, le 1er juillet 1939, des "chefs indigènes" étaient invités officiellement. Le monument a été déboulonné à fin des années 1960 dans le contexte de la politique du 'Recours à l'authenticité', initié par le président Mobutu. Après avoir été conservé pendant des décennies dans un dépôt à Limete, la statue du roi, les deux bas-reliefs et l'urne sont conservés dans les réserves de l'Institut des musées nationaux du Congo. La statue d’Albert-Ier a été intégrée dans un parc à thème aménagé par la MONUSCO durant l'été 2010.

Description

Situé sur la place devant la gare centrale de Kinshasa, le monument Albert-Ier est le point d'aboutissement de l'axe principal de la « ville européenne », le boulevard Albert-1er, actuellement boulevard du 30 juin. Dressé sur une terrasse surélevée, il est composé de deux colonnes de grès du Bas-Congo entre lesquelles s'élevait la statue du roi Albert Ier en tenue tropicale, en référence à son voyage au Congo en 1928. De part et d'autre de la statue deux bas-reliefs en bronze illustraient l'Institut national pour l'étude de l'agronomie du Congo et le Fonds Reine-Elisabeth pour l'assistance médicale aux indigènes. Le monument abriterait également une urne contenant un peu de terre de Marche-Les-Dames (lieu de sa mort accidentelle).

  www.wikinshasa.org/index.php/Statue_Albert_1er

Dessin
de M. J. Goodman de Litho Co. Ltd. de Capetown (Afrique du Sud)
Planches en zincographie de la maison Mc Manus Bros de Capetown
Impression par procédé offset de Litho. Co. Ltd.
Feuilles de 100 timbres (10 x 10)
Dentelure : 11 mais nombreuses curiosités (Casey & Behr de Capetown)
Période de validité : 7 février 1941 au 31 août 1942
horizontal rule

54A
214


10 c

gris

316 000 ex.
54B

215


15 c

brun-lilas

306 300 ex.
54C

216


25 c

bleu clair

327 300 ex.
54D

217


50 c

violet

1 040 300 ex.
54E

218


75 c

rose

345 800 ex.
54F

219


 1 F 25

gris-brun

332 100 ex.
54G

220


 1 F 75

orange

109 300 ex.
54H

221


 2 F 50

rouge carminé

 1 040 700 ex.
54I

222


 2 F 75

bleu-violet

145 900 ex.
54J

223


 5 F

vert-olive

81 400 ex.
54K

224


10 F

rouge

48 700 ex.

cb/cb50A.jpgcb/cb50B.jpgcb/cb50C.jpgcb/cb50D.jpg
cb/cb50E.jpgcb/cb50F.jpgcb/cb50G.jpgcb/cb50H.jpg
cb/cb50I.jpgcb/cb50J.jpgcb/cb50K.jpg
Série non dentelée – D’après le Catalogue officiel belge les timbres non dentelés étaient vendus 50 F la série à la poste, soit le double de la valeur faciale. A qui, à quoi la surtaxe de 25 F était-elle destinée? Je n’ai jamais rencontré ces timbres sur de la correspondance non philatélique ayant voyagé..
Curiosité de dentelure : timbres non dentelés sur un côté ou deux côtés opposés
cb/cb50Dnd.jpgcb/cb50K.jpg

Curiosité
: Il existe de nombreux timbres avec des perforations fantaisistes.
cb/220-001.jpg

horizontal rule

Surcharge
"Ruanda-Urundi" effectuée à Capetown
RU18A

R 122


1 F 75

orange

220

17 500 ex.
RU18B

R 123


2 F 75

bleu-violet

222

18 100 ex.

ru/ru18A.jpgru/ru18B.jpg
Surcharge déplacée
ru/ru18Av.jpg
Série non dentelée
Curiosité de dentelure : timbres non dentelés sur un côté ou deux côtés opposés
 
Tarif au moment de l'émission
50 c : lettre à distribuer dans un rayon de 2 km
75 c : complément pour l'affranchissement d'un échelon supplémentaire de poids d'une lettre en service intérieur
1,25 F : carte vue en service international
           lettre échangée entre indigènes
2,5O F : lettre en service intérieur ou pour un pays membre de l'Union africaine des postes
2,75 F : lettre en service international
5 F : lettre recommandée en service intérieur