Bureaux de poste durant la première guerre mondiale

RemonterSommaire
Bureaux postaux de campagne
Le mouvement des troupes lors des campagnes en Afrique orientale allemande, en 1916 - 1918, nécessita une organisation complexe des services postaux. Ces derniers devaient suivre les troupes et installer des bureaux de poste dans les diverses localités. Les cachets utilisés sont en forme de double cercle dont la circonférence extérieure a un diamètre de 32 mm ; le cercle intérieur est coupé par un pont portant la date : jour, mois en lettres (en anglais), année par ses deux derniers chiffres ; entre les deux cercles dans la partie supérieure les lettres "B. P. C. V. P.K." ( Bureau de poste de campagne - Veldpostkantoor) ;dans la partie inférieure un nombre précédé de "N°".
bupostmil/bupost10.jpgcb/bpc-1_16.jpg

1916

    Vingt cachets, numérotés de 1 à 20, furent mis à la disposition de la poste militaire le 16 novembre 1916. Il est à peu près certain que seuls les dix-huit premiers furent utilisés à des fins postales.

Localisation des bureaux militaires
D'après Gudenkauf et Vindevoghel les cachets avec indication relative aux armées ont été utilisés de la manière suivante :

bureau

localité dates connues
B. P. C. 1 Tabora 12 novembre 16 au 24 février 17
B. P. C. 2

???

23 décembre 16 et 1 mars 18
par complaisance sur timbres isolés et entiers postaux neufs,
inconnu sur correspondance
B. P. C. 3

???

31 octobre 16 par complaisance sur timbres isolés et entiers postaux neufs,
inconnu sur correspondance


B. P. C. 4
Kigoma



Kitega
4 novembre 16 et 22 février 17
22 décembre 16 et 30 avril 17
10 février 17 et 12  mars 17
après mars 17
décembre 17 à avril 18
B. P. C. 5 Kigali novembre 16 à mai 18
B. P. C. 6 Udjidji avril 17 à mai 18
B. P. C. 7 ???

par complaisance sur timbres isolés et entiers postaux neufs
inconnu sur correspondance

B. P. C. 8 Usumbura mars 17 à mai 18
B. P. C. 9 Rutshuru sur courrier non militaire
B. P. C. 10 Gottorp janvier 18 à mars 19
B. P. C. 11 Dodoma
Dar es-Salaam

juin à septembre 17
octobre 17 à janvier 18

B. P. C. 12


vers Mahenge
Gottorp

juillet à octobre 17
oblitération de complaisance
septembre octobre 17
février 18 à mars 19


B. P. C. 13
Ruaha river camp
entre Kilosa et Mahenge

juillet à décembre 17
B. P. C. 14 Kilosa

août à décembre 17

B. P. C. 15 Kilosa
Dar es-Salaam
Lugufu
septembre à décembre 17
janvier à avril 18
à partir de mai 18

B. P. C. 16
Kilosa
Gottorp
Tabora
septembre à décembre 17
février 18
mars à mai 18
B. P. C. 17 Udjidji février à août 18
B. P. C. 19

???

inconnu sur correspondance
B. P. C. 20

???

inconnu sur correspondance

Autres cachets avec indication relative aux armées
Il existe divers autres cachets ayant servi pendant la première guerre mondiale mais ils ne se rencontrent guère sur du courrier ayant voyagé, notamment un cachet "POSTES MILITAIRES" et un autre "KISUMU BELGE".

POSTES MILITAIRES Ce cachet à simple cercle, de 24 mm de diamètre, apparaît durant l’année 1916. Du Four ne connaît que deux plis oblitérés au moyen de ce cachet ayant voyagé. Si ce cachet servit rarement pour le courrier (il n'était pas bilingue) il fut apposé généreusement à des fins philatéliques.

bupostmil/bupost11.jpg

KISUMU Une base militaire britannique se trouvait à Kisumu, terminus sur le lac Victoria du chemin de fer venant de Mombasa. Les Belges obtinrent l’autorisation d’y établir une base ce qui leur permettait d’effectuer leur ravitaillement et leurs évacuations par l’océan Indien. Un bureau y aurait fonctionné du 27 avril 1916 à mars 1917. Deux cachets différents y furent utilisés successivement.

KISUMU BELGE  Ce cachet à double cercle, de 30 mm de diamètre, semble n’avoir été rencontré que sur quelques timbres de l’Afrique Orientale Anglaise toujours avec la date du 31 août 1916 (Jean Du Four) et comme marque de transit sur quelques lettres, notamment une en provenance de l'Afrique Orientale Anglaise daté du 13 septembre 1916, une autre en provenance du Havre (Ste Adresse) daté du 15 septembre 1916, une troisième en franchise militaire expédiée de Kisumu le 14 août 1916 à destination de la France. Était-ce un essai qui fut rejeté par les Britanniques ?

KISUMU B. P. C. V. P. K. D'après le courrier recensé ce cachet double cercle de 31 mm de diamètre aurait été utilisé de septembre 1916 à mars 1917.
bupostmil/kisumubelga.jpg
bupostmil/bupost12.jpg

Oblitérations étrangères
Deux cachets de l’armée britannique ont occasionnellement servi d’oblitération.
bupostmil/bupost13.jpgbupostmil/bupost17.jpg

Cachets sans indication relative aux armées : postes civiles
Durant la progression des troupes cinq anciens bureaux allemands furent rouverts. Trois d'entre eux furent inclus dans le territoire du Ruanda-Urundi dont la tutelle fut confiée à la Belgique.Il s'agit de Kigali, Kitega et Usumbura. Les deux autres, Kigoma et Tabora, firent retour aux Britanniques et furent inclus au Tanganyika Territory. Un sixième bureau était prévu à Karema, au sud du lac Tanganyika.
Par ailleurs plusieurs anciens cachets allemands ont servi occasionnellement d'oblitération.

Udjidji se trouve sur le lac Tanganika et fut occupé par les Belges en même temps que Kigoma. Ils ne rouvrirent pas le bureau de poste d'Udjidji mais se servirent exceptionnellement d'un cachet rectangulaire de 38 x 17 mm dont ils avaient limé une partie de l'inscription. On trouve ce cachet apposé par complaisance sur des timbres et des cartes postales. Il est parfois accompagné de la griffe linéaire Kigoma. Il n'existe qu'une lettre et une carte postale connues ayant voyagé.

bupost04.jpg

Muanza (Mwanza ou Mwansa) se trouve au sud du lac Victoria. Les Allemands y ouvrirent un bureau postal le 1er octobre 1895. Ils durent quitter la localité le 14 juillet 1916 qui fut occupée par les Britanniques. Le courrier de toutes les troupes alliées pourra alors transiter via Mombasa, Kisumu et le lac Victoria.  Au début d’octobre 1916, les Belges reçurent l’autorisation d’y installer un bureau. D’octobre jusqu’à fin décembre 1916 les Belges ont oblitéré le courrier au moyen d’un cachet allemand sans date retrouvé sans doute sur place.
bupost02.jpg
Carte envoyée de Tabora le 22 octobre 1916 vers le Dahomey, passée par Muanza,
Kisumu B.P.C.V.P.K. et Mombasa le 20 novembre 1916.

bupostmil/bupost14.jpg
bupostmil/muanza.jpg
Carte envoyée en franchise postale de Muanza vers les Pays Bas
Kisumu B.P.C.V.P.K.  le 11 novembre 1916.


Sultan Mussinga

D'après de Cock, Mussinga, sultan du Ruanda, obtint sous le régime allemand un cachet personnel, consistant en un grand cercle dédoublé de 41 mm de diamètre, portant le long du pourtour les textes "Juhi-Mussinga, Sultan von Ruanda" dans le haut et "Nyansa. Deutsch Ostafrika" dans le bas, les deux textes séparés par une étoile de part et d'autre; au centre une tête de bœuf.
S'il semble que ce cachet n'a jamais servi comme oblitération sous le régime allemand, Mussinga aurait été autorisé, sous l'occupation belge, à s'en servir comme oblitération. Cette autorisation lui aurait été retirée en août 1917.
On rencontre ce cachet frappé en bleu sur timbres du Congo sur fragments ou timbres détachés.
Ce sultan et ses sujets écrivaient-ils ? Qui possède une correspondance ayant voyagé oblitérée de cette manière ? Ne s'agit-il pas de belges ayant oblitéré des timbres pour en faire des curiosités ?
bupostmil/sultan.jpg

Remarque: il existe un grand nombre de griffes, d'annulations manuscrites et cachets qui auraient servi à l'oblitération de la correspondance mais que l'on ne rencontre que sur timbres isolés : griffe sans nom de localité mais avec date, griffe linéaire Usumbura, griffe linéaire USSOKE, Cachet MALAGARASSI TF 1917.