Bureaux de poste militaires durant la seconde guerre mondiale
RemonterSommaire
Le Corps expéditionnaire
    Certaines forces françaises d'Afrique étaient restées fidèles à Pétain, notamment celles du Dahomey. Pour empêcher qu'elles ne coupent la ligne de communication de Lagos vers Fort Lamy et l'Egypte, un corps expéditionnaire fort de 12 500 hommes fut envoyé en Nigérie britannique pour y occuper la frontière avec l'Afrique Occidentale Française. Il embarqua à Matadi en septembre 1942 pour débarquer à Lagos et se déploya en Nigérie. Le 13 novembre 1942, les troupes françaises se rallièrent à de Gaulle et les troupes belges furent transférées, après le débarquement des troupes alliées sur les côtes de l’Afrique du Nord dans le courant de 1943, au Moyen-Orient, en partie par voie terrestre (2000 hommes et le charroi) et le reste par voie maritime à bord de deux paquebots.


La Campagne de Nigérie

    Pour la censure on utilisa d'abord une griffe "Poste Militaire 4", puis une autre "Poste Militaire 1" et une griffe bilinéaire "Censure militaire / Troupes coloniales belges". Le bureau fut installé à Ibadan et ensuite, en décembre, à Lagos. Il cessa de fonctionner en mars 1943.
    Bien que bénéficiant de la franchise postale, certaines lettres en provenance de ce bureau furent affranchies avec des timbres anglais représentant la surtaxe pour le transport par voie aérienne ou pour la recommandation. En principe ces timbres furent oblitérés au moyen du cachet du bureau postal belge.
   

Bureau de poste militaire établi au Caire
bupostmil/bupost21.jpgbupostmil/bpm101a.jpg
    Un bureau postal militaire établi au Caire dès avril 1943, avait pour mission de desservir nos troupes échelonnées de la Tripolitaine à la Syrie en passant par l’Égypte, la Palestine et le Liban.
Au début, ce bureau utilisa le cachet à double cercle à indicatif n° 4 que le corps expéditionnaire, parti de Nigérie à destination du Moyen-Orient en faisant périple par le Cap, avait emporté dans ses bagages. Ce cachet ayant prêté à confusion avec certaines marques postales des unités des forces de la France Libre, l’autorité anglaise décida de doter notre contingent d’un cachet de type particulier dont l’indicatif prendrait rang dans sa propre série. Ce nouveau cachet, fabriqué au Caire, est mis en service en juin 1943. Il est de forme rectangulaire et mesure 41 x 29 mm.
    Ce bureau fut doté également de deux griffes portant, sur une ou deux lignes, la mention « B. P. M. 101 M. E. F. » (bureau postal militaire 101 Middle East force)
    Ces différents cachets furent retirés du service, en novembre 1944, lorsque le bureau postal des troupes belges dans le Moyen-Orient a cessé de fonctionner. (J. Fr. Zaalen)
bupostmil/buroeaupostmil25.jpgbupostmil/bureaupostmil26.jpg