Censure durant la première guerre mondiale
(4 août 1914 – 11 novembre 1918)
RemonterSommaire
    Durant les deux guerres, l'autorité tant civile que militaire des pays belligérants a exercé un contrôle des correspondances. Bien que n'étant pas à proprement parler des marques apposées par les services postaux, les marques de censure apparaissent sur de nombreux plis. Les correspondances étaient non seulement censurées au Congo belge mais également par les autorités anglaises, françaises, voir allemandes lorsqu'elles étaient destinées à l'étranger.

Censure belge

La censure n'est instaurée dans la Colonie qu'en 1916.
Par conséquent le courrier expédié par les militaires durant la campagne du Cameroun (septembre 1914 - janvier 1915) ainsi que durant la campagne en Rhodésie (septembre 1914 - novembre 1915) n'est pas censuré par le Gouvernement du Congo. Ce n'est donc qu'en mai 1916 que la censure est instituée. Il n'est jamais venu à l'idée au commandement militaire belge de créer un service de censure unique comme cela existait dans toutes les armées d'Europe ainsi que dans les armées allemande et anglaise d'Afrique. Le commandement a respecté le fait que l'armée travaille par colonnes mouvantes. Ce sont surtout les commandants des colonnes qui censurent tandis que pour les parties statiques de l'armée ce sont les chefs d'État-major ou leurs délégués.
Bien que la guerre soit terminée depuis le 11 novembre 1918 ce n'est qu'en date du 11 juillet 1919 que la censure est officiellement supprimée.
Les marques de censure n'ayant pas été uniformisées, il en est résulté une multiplicité de formes.
a. censures manuscrites
 
 b. les collants
Les premiers collants font leur apparition en juin 1917. Ce sont des rectangles de papier sur le quel le texte est écrit à la machine. Quand le texte est incomplet, le censeur le complète manuellement. Ce système évite un supplément d'écritures au censeur.


c. les marques
   
 
d. bandes de censure imprimées



Censure étrangère

Indépendamment de la censure belge, le courrier destiné à l'étranger ou transitant par des pays étrangers y subissait la censure de ces pays.


       

Censure anglaise

    

Censure française
 

censure hollandaise