Dhanis, Francis
Londres, Grande-Bretagne, 11.03.1862 - Bruxelles, 13.11.1909
RemonterSommaire
 
 Histoire postale : timbre n° 301



Officier. Il s'engagea au service de l'Association internationale africaine en 1884. En 1886, il installa un camp retranché à Basoko et assura la sécurité de la navigation sur le Haut-Congo. Commissaire de district en 1891, il explora le Kwango méridional et oriental puis rejoignit, à Lusambo, Paul Le Marinel qui préparait une expédition vers le Katanga, une entreprise qui dégénéra en affrontement avec les Arabes. Après les assassinats successifs d'Hodister, du lieutenant Lippens et du sergent De Bruyne, il battit les Arabes à Chigi et s'empara de Nyangwé, puis de Kasongo. En compagnie de Lothaire, il mit les esclavagistes en fuite à Rumaliza en janvier 1894. Il revint au Congo en 1896 comme vice-gouverneur général et commandant de la Province orientale. Il tenta d'occuper l'enclave de Lado, concédée à bail à Léopold II, mais son expédition, ravagée par la faim avant d'être anéantie par la rébellion, ne put reprendre qu'en décembre 1898. La pacification du pays lui prit deux ans. Il fut délégué du gouvernement au conseil d'administration de la Compagnie des chemins de fer du Congo supérieur aux Grands Lacs en 1902.  
(Denoël Thierry, Le nouveau dictionnaire des Belges, Le Cri 1992)