Baron Lambermont, Auguste
Limelette, 25.03.1819 - Bruxelles, 06.03.1905
RemonterSommaire


Histoire postale :
timbre n° 275
  


Haut fonctionnaire et grand diplomate. Il entra au Ministère des Affaires étrangères, devint directeur du Commerce extérieur en 1850 et secrétaire général de 1859 à sa mort. On lui doit la négociation des différents traités de commerce qui nous firent passer du protectionnisme au libre- échange, puis, en 1863, du rachat du péage de l'Escaut, qui permit le prodigieux développement du port d'Anvers. Animateur infatigable de notre expansion économique mondiale, il fut le bras droit de Léopold II, sur le plan diplomatique, pour la création et la reconnaissance internationale de l'État indépendant du Congo et anima la Conférence antiesclavagiste de 1890. Ensuite, il prit avec tact ses distances à l'égard de la politique domaniale du Roi mais sans se brouiller avec lui. Son prestige international était tel qu'à deux reprises des puissances étrangères lui demandèrent d'arbitrer leurs conflits et s'inclinèrent devant son verdict. A la fois négociateur subtil et travailleur acharné, il fut l'une des plus hautes figures de notre fonction publique.  
(Denoël Thierry, Le nouveau dictionnaire des Belges, Le Cri 1992)