Poste financière
RemonterSommaire

Mandats-poste
    Le mandat de poste est un titre émis par un bureau de poste en échange d’une somme versée à ce bureau et destinée à être payée également par un bureau de poste à une personne désignée nominativement.
Le service des mandats de poste fut créé le 1er septembre 1893 tant en service intérieur par arrêté du 15 juin 1893 qu'avec la Belgique (et par extension avec tous les pays avec lesquels la Belgique a organisé un service de mandats de poste) par convention du 13 mai 1893.
    La somme maximum par mandat ne pouvait excéder 500 F en 1893 pour atteindre 10 000 F en 1960.
Les frais pour l'expéditeur s'élevaient à 5 c par 5 F avec un minimum de 20 c.
    Jusqu'en 1950, les mandats de poste étaient extraits d'un carnet à souches comprenant la souche, la formule du mandat et la déclaration de versement tenant lieu de reçu pour l'expéditeur. Le mandat était remis à l'expéditeur qui le transmettait lui-même sous enveloppe au destinataire.
form_post/for061a.jpg
A partir de 1950 les mandats-poste comprennent le coupon qui peut recevoir une communication de l'expéditeur, le corps du mandat, le talon de contrôle qui restera au bureau et le reçu remis à l'expéditeur.
 
form_post/for061c.jpg
form_post/for074a.jpg

Chèques postaux

    Le service des chèques postaux fut instauré le 1er mars 1930 suite au décret du 31 octobre 1928 et de l'arrêté ministériel du 12 février 1929.
    Vu l'étendue du territoire et la lenteur des communications, toutes les perceptions devinrent office des chèques postaux contrairement à ce qui se faisait en Belgique où tout le service était centralisé.
form_post/for235.jpg
 
form_post/for245a.jpg

Caisse d'épargne

    Après plusieurs tentatives infructueuses, dont la première date de 1891, la Caisse d'épargne débuta ses activités le 16 avril 1951. La Poste mit immédiatement 156 de ses guichets au service du nouvel organisme.