Van Opstal, Alexis

Antwerpen, 4.4.1874 - Rhode-Saint-Genèse, 8.1.1936

RemonterSommaire


Histoire postale : 
bateau de la Compagnie Maritime Belge

Neveu par alliance du général Thys, Alexis Van Opstal, après ses études en sciences commerciales à l'Institut supérieur de Commerce d'Anvers débute en 1895, dans la firme John p Best, première maison maritime de la place d'Anvers, qui représente notamment la Cie belge maritime du Congo (C.B.M.C.), nouvel armement créé la même année. Alexis Van Opstal est placé dans le département colonial où il puise les premiers éléments de sa future compétence en transports coloniaux, puis passe par tous les départements de cette firme. Il quitte John P Best en 1907, pour la Canadian Pacific (H. Debenham &Cie). En 1908, il entre à l'Agence maritime Walford. Il y est nommé directeur en 1910, et en 1911 cette société devient l'agent de la Cie belge maritime du Congo. En 1914, il part à Londres, sous les conseils d'Albert Thys, pour continuer les affaires de la C.B.M.C. et assurer le ravitaillement de la colonie et le transport des troupes et du matériel. Il y crée la liaison maritime Grande-Bretagne - Congo et reçoit l'agence de la Royal Mail, de la GIen Line et d'EIder Dempster. En 1919, de retour en Belgique, l'Agence maritime Walford est dissoute et Alexis Van Opstal crée l'Agence maritime internationale dont il est nommé administrateur-délégué. En même temps, il étudie le rétablissement de la ligne Anvers - Matadi (Congo) interrompue pendant les années de guerre, et, en mars 1919, le premier bateau de ligne régulière arrive à Anvers. Sous son impulsion, de nouveaux bateaux pour le transport des passagers (les «boatvilles», tels l'Anversville, l'Albertville,...) sont mis en chantier. Entré en 1923 au conseil de la C.B.M.C. dont il sera ensuite administrateur-délégué (1929), Alexis Van Opstal est, en 1929 et 1930, un des principaux négociateurs de sa fusion avec la Cie africaine de Navigation, puis avec le Lloyd royal belge pour former la Cie maritime belge (Lloyd Royal), qui devient le plus fort armement belge (60% de la flotte marchande belge) avec un tonnage de 318.554 tonneaux. Président de l'Union des Armateurs, Alexis Van Opstal s'est occupé dans les années 1930 des questions d'octroi d'aides de l'État à la marine marchande et de nouveaux projets de lois maritimes. Il est aussi membre du Conseil supérieur de la Marine et de la Fédération maritime.
 
(Kurgan,Ginette – Jaumain, Serge - Montens, Valérie - Dictionnaire des Patrons, De Boeck, 1996)