Tirage des Princes
RemonterSurcharge de BruxellesSurcharge localeSurcharge typographiqueTirage des Princes

Tirage des Princes : La légende attribue l'origine de ce tirage à une demande faite par S. A. R. la Comtesse de Flandre désireuse d'acquérir pour ses enfants des séries complètes des premiers timbres du Congo avec surcharge manuelle de Bruxelles. Comme toute la réserve avait été surchargée typographiquement, il était impossible de satisfaire cette demande sans effectuer un nouveau tirage !
    La réserve de timbres et cartes surchargés étant épuisée et les valeurs avec légende "Congo Belge" qui devaient les remplacer n'étant pas prêtes, on exécuta un dernier tirage, que l'on désigne "Tirage des Princes", en mars 1909 sous le régime du Congo belge, des dix timbres et des quatre cartes aux types en cours après 1900.
    Le tirage de chaque timbre était de 100 feuilles. Nonante-deux feuilles furent surchargées typographiquement et envoyées aussitôt au Congo. Deux feuilles ne reçurent pas la surcharge et six furent surchargées à la main à Bruxelles. Les "Princes" diffèrent des autres tirages par les nuances, la dentelure 14, parfois par les dimensions. Remarquons que deux feuilles du 1 F ont été soustraites à leur parcours normal puisqu'elles ont été surchargées en 1921 ce qui diminue d'autant le nombre de timbres de 1 F envoyés au Congo.
    Le tirage des cartes n'est pas connu. Toutes les cartes furent surchargées typographiquement et envoyées ensuite au Congo. Elles diffèrent de celles des autres tirages par les nuances plus vives, souvent par des variétés qui leur sont propres et par le type de surcharge. Cette dernière est différente de celle appliquée sur les autres cartes. 
    Ces valeurs ont été envoyées au Congo par le S/S Léopoldville ayant quitté Anvers le 1er avril 1909 et étant arrivé le 20 au Congo. Elles ont été disponibles dans les bureaux de poste vers le 1er mai. Le premier document connu portant un timbre Princes-typo est oblitéré à Boma le 3 mai 1909.
    Remarquons que même les "Princes" sans surcharge avaient cours au moment du tirage et ce jusque fin juillet 1909, les surchargés jusqu'en 1916. Lors de leur émission, ils pouvaient tous être utilisés sur du courrier.

Timbres-poste

Non surchargés :100 séries (il reste au maximum 7 séries complètes et quelques valeurs dépareillées)

12AP
16 P


vert

 12BP
19 P


rouge-carmin

 10AP
20 P


ocre

 12CP
22 P


bleu (type II)

 10BP
23 P


vert-bleu

 12DP
25 P


olive

 9GP
26 P


carmin laque

 11AP
27 P


vermillon (34 ¼ x 22 ¼ mm)

 9HP
28 P


rouge-carmin

 11BP
29 P


vert-bleu (34 x 22 mm)


Curiosité de papier : 27P, 29P : papier filigrané
Tirage spécial : 27P ; 29P ; centre renversé et non dentelé

horizontal rule

Surcharge manuelle de Bruxelles
: 300 séries
On rencontre toutes les valeurs surchargées au type 2, les petites valeurs au type 5 (40PB5 à 46PB5)
En principe, il n'existe pas de timbres oblitérés surchargés à Bruxelles.
Bruxelles 2

  cb/cb13APB2.jpg  cb/cb13BPB2.jpg  cb/cb13CPB2.jpg
 40PB2 41PB2   42PB2
  cb/cb13DPB2.jpg  cb/cb13EPB2.jpg  cb/cb13FPB2.jpg
43PB2  44PB2 45PB2
  cb/cb13GPB2.jpg  cb/cb13HB2.jpg  cb/cb13IPB2.jpg  cb/cb13JPB2.jpg
 46PB2  47PB2 48PB2 49PB2


Curiosité de papier : 47PB, 49PB : papier filigrané
Curiosités de surcharge
44PB2                     40 c                surcharge renversée
45PB5                     50 c                surcharge double
46PB2                      1 F                 surcharge renversée

horizontal rule

Surcharge typographique
: 4600 séries (existent avec les deux types de surcharge)

 13APT
40 PT


 5 c


vert


(16)

 13BPT
41 PT


10 c


rouge-carmin


(19)

 13CPT
42 PT


15 c


ocre


(20)
 13DPT
43 PT


25 c


bleu


(22)

 13EPT
44 PT


40 c


vert-bleu


(23)

 13FPT
45 PT


50 c


olive


(25)

 13GPT
46 PT


 1 F


carmin laque


(26)

 13HPT
47 PT

 3 F 50


vermillon


(27)

 13IPT
48 PT


 5 F


rouge-carmin


(28)

 13JPT
49 PT


10 F


vert-bleu


(29)


     
 40PT 41PT 42PT
   
43PT  44PT 45PT
  cb/cb13GTP.jpg  cb/cb13HTP.jpg  cb/cb13ITP.jpg  cb/cb13JTP.jpg
46PT
 47PT 48PT 49PT


         
Curiosités de surcharge
43PT                25 c               surcharge à cheval.
47PT              3 F 50            surcharge renversée                   45 ex. 
La planche des surcharges étant décalée d'une rangée 5 timbres échappèrent à la surcharge.
48PT                5 F                surcharge nettement déplacée.
49PT               10 F               surcharge nettement déplacée.
49PT               10 F               surcharge doublée                    50 ex.
cb/cb13 HTPa.jpgcb/cb13JTPa.jpg

Curiosités de dentelure
: timbres provenant d'une feuille dont seul le bord latéral gauche fut dentelé (et probablement d'une seconde feuille totalement non dentelée)
47PT                3 F 50            non dentelé                           90 ex.
47PT               3 F 50            dentelé du côté gauche            10 ex.
47PT               3 F 50            non dentelé du côté supérieur    5 ex.
cb/cb13HTPcu2.jpg

Curiosité de papier 
:papier filigrané ; 13HTP, 13JTP
Fausses surcharges

horizontal rule
Cartes postales

    La surcharge "Congo belge", différente de celle appliquée sur les autres cartes, est toujours la même sur les quatre cartes.Les principales caractéristiques sont :
- la lettre C de Congo est aplatie sur le haut, le coin supérieur droit est rectangulaire ;
- la première lettre E de belge comporte une encoche
cb/surprincea.jpgcb/surprincec.jpg
21 P               15 c                rouge-orange vif sur carton chamois
23 P               15 c + 15 c      bleu foncé et brun sur carton azuré
24 P               10 c                rouge vif sur carton chamois
25 P               10 c + 10 c      brun-rouge et vert sur carton lilas-rose

cb/e21P.jpg
21 P
 
cb/e23P.jpg
23 P
 
cb/e24P.jpg
24 P
 
cb/e25P.jpg
  25 P